Blog
Réservez

Bleu + Vert

RETOUR

 

Niché sur une péninsule privée entre le lagon de Grand Cul-de-Sac et les eaux céruléennes de la baie de Marigot, Le Guanahani, sur l’île de St. Barth, bénéficie d’un cadre paradisiaque qui recèle de merveilles naturelles. Conscient du paradis tropical qui l’entoure, l’établissement est très attaché à la protection et la préservation de cet environnement et des nombreuses espèces qui le peuplent.

En 2013, Le Guanahani fut le premier établissement de l’île à s’engager dans le développement durable en s’associant à la société Green Globe, qui certifie les sociétés qui apportent une contribution positive au développent humain et au bien-être de la planète.

Deux ans plus tard, l’hôtel formalisait son concept Bleu + Vert, une initiative de long terme s’articulant autour de plusieurs axes et inscrire Le Guanahani parmi les précurseurs du voyage et de l’écotourisme écologique dans les Caraïbes. Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un programme environnemental global dont le but est la protection et la sauvegarde des espèces menacées ainsi que de leurs habitats, sur terre comme en mer. Ce programme prévoit un engagement du Guanahani pour un développement durable afin de préserver la beauté naturelle et la biodiversité de la côte sur laquelle l’hôtel est construit. Il a entraîné des modifications importantes touchant les infrastructures et le mode de fonctionnement de l’hôtel afin de réduire son impact environnemental. Ainsi, à l’heure où la planète et les hommes font face au changement climatique, l’établissement participe activement à la réduction de ses émissions de CO2.

Réserve naturelle
Créé en 1996, la réserve naturelle marine de Saint-Barthélemy s’étend sur une superficie de 1 200 hectares, répartis sur cinq zones à travers l’île. Le Guanahani occupe les réserves de Grand Cul-de-Sac, de la baie Marigot et de la plage Maréchal. Cette zone côtière protégée abrite une flore, une faune et une vie marine très riche.

Certification Green Globe
Le fervent engagement du Guanahani pour un tourisme écologique est axé sur le long terme. En 2013, l’hôtel fut le premier à opter un tourisme durable en s’associant avec la société Green Globe et en s’engageant dans un processus de certification touchant les domaines du management durable, de l’économie, du patrimoine culturel et de l’environnement, qui a été mené avec succès jusqu’à son terme en décembre 2016.

Programme Bleu + Vert
Le Guanahani promet à ses clients des séjours uniques, à la fois luxueux et respectueux de la nature. Des séjours qui oeuvrent pour la protection de la planète et pour la préservation des espèces naturelles et de leurs habitats ainsi que pour la réduction de son empreinte carbone. En s’associant avec le Docteur Deborah Brosnan, une biologiste de renommée internationale, l’hôtel s’engage sur le long terme dans un programme de préservation des terres et de la mer qui entourent la propriété. Cette initiative inclut la formation du personnel et la création d’activités permettant aux clients d’approcher et de comprendre le milieu naturel grâce à des activités d’observation et de contrôle des espèces ainsi que des activités éducatives axées sur la préservation de l’environnement.

Les efforts du Guanahani pour réduire autant qu’il le peut son impact sur l’environnement sont considérables. Pour y parvenir, les détergents et les produits de nettoyage utilisés sont des produits biologiques, sélectionnés pour leur valeur écologique ; le papier est issu de forêts en gestion durable, l’éclairage est LED ; toutes ces actions, ainsi que le tri sélectif participent à la réduction de ses émissions en CO2. Concernant la blanchisserie, l’hôtel utilise de l’eau désalinisée et des détergents biologiques. Cette eau sert ensuite à l’arrosage des jardins de la propriété. Au-delà de ces mesures, l’hôtel a investi dans de nouveaux équipements qui réduisent la pollution de l’air et de l’eau. St. Barth est une île très aride sans ressource en eau potable. On procède au dessalement de l’eau de mer pour répondre aux besoins de l’île en eau potable. Pour ce faire, St. Barth abrite deux usines de dessalement. Les résidus issus du dessalement sont ensuite rejetés dans la mer afin de ne pas affecter l’écosystème de l’île. L’hôtel gère également sa production d’électricité afin de minimiser les effets néfastes sur le milieu naturel. L’établissement fait participer ses clients à l’effort écologique en les invitant à réutiliser, lorsque c’est possible, les serviettes et les draps.

La prairie sous-marine
Les clients du Guanahani s’interrogent souvent sur l’origine des algues vertes qui tapissent les eaux peu profondes de Grand Cul-de-Sac. Ce sont des prairies sous-marines, issues de plantes terrestres rendues à l’océan. Flottant à la surface de l’eau, les feuilles, les pousses et les fleurs créent un joli tapis végétal que les plongeurs comparent parfois à des champs de blé ondulant dans la brise. Un demi-hectare de prairie sous-marine peut abriter jusqu’à 40 000 poissons et 50 millions d’invertébrés sans oublier les tortues de mer, les conques et les langoustes. La prairie retient le sable et maintient l’ensablement de la plage. Elle réduit la force des vagues et rend les eaux plus calmes, pour le plus grand plaisir des clients. Les eaux peu profondes qui entourent l’hôtel abritent environ 1 hectare de prairie sous-marine, l’équivalent de 60 812 tonnes d’empreinte carbone ou encore plus de 11 000 fois ce qu’un individu moyen génère chaque année.

Végétation & faune locale
Le Guanahani ne ménage pas ses efforts pour protéger les nombreuses espèces de plantes qui poussent sur la propriété ainsi que les différentes espèces animales qui trouvent refuge parmi les luxuriants jardins de l’hôtel. Certaines espèces font l’objet d’une vigilance particulière, comme les perce-neiges, les cactus « têtes à l’anglais » (appartenant au genre des Melocactus), les iguanes, les tortues de terre et les espèces endémiques comme les anolis verts et les rainettes. St. Barth est le seul endroit du monde où l’on peut profiter de leur berceuse nocturne.

Lors de la période de nidification de la tortue verte, le personnel et les clients qui le souhaitent peuvent participer, ensemble, à la surveillance des nids et des petits. Grand Cul-de-Sac et la baie de Marigot abritent toute l’année des espèces de tortues imbriquées et de tortues vertes. Ces deux espèces étaient en voie d’extinction, mais le nouveau statut du lagon et de la baie, décrétée réserve marine a largement contribué à leur régénération. Le Guanahani s’engage aussi pour la sauvegarde de la prairie sous-marine et protège la végétation des dunes côtières qui entourent la propriété. Toutes les deux sont des espaces privilégiés, où les tortues de mer viennent s’alimenter et se reposer. Les petits viennent se réfugier dans le récif corallien peu profond de la baie de Marigot, qui les protège des prédateurs. Cet habitat est indispensable à la survie des petites tortues, très vulnérables. Quand leur taille le permet, elles trouvent refuge parmi les lits de prairie sous-marine à partir desquels elles se nourrissent.

Plongée libre
La riche et envoûtante faune marine autour de l’hôtel est facile à explorer, à l’occasion de sorties de plongée libre en individuel. Grand Cul-de-Sac se prête merveilleusement à la pratique du kayak ainsi que de la plongée libre entre la prairie sous-marine, le sable et les affleurements de coraux. La barrière de corail est constituée de coraux corne d’élan et de coraux en monticule qui protègent les eaux de la côte et où trouvent refuge de nombreuses espèces marines, parmi lesquelles les tortues de mer, les carangues, les calmars des Caraïbes, les poissons-globes, les conques, les jeunes homards, les timides mais curieux mulets et bien d’autres espèces encore. Sur la baie de Marigot, les plongeurs croisent des requins nourrice, des tortues de mer et de magnifiques bancs de poissons multicolores.

Randonnée
Des randonnées accessibles à tous permettent de se familiariser avec la flore et la faune des rivages du Guanahani. Des sentiers de randonnée démarrent aux portes de l’hôtel.

Merveilles célestes
Le Guanahani offre des ciels nocturnes étoilés exceptionnels, ainsi que des points de vue de la lune à ne pas manquer. De l’hôtel, on aperçoit la voie lactée et plusieurs constellations, des planètes, des pluies de météorites et parfois même la Station spatiale internationale. Outre l’observation des étoiles, l’établissement organise, chaque mois, des sorties en kayak au clair de lune, dans l’enceinte de la propriété. Les nuits de pleine lune, les clients sont aux premières loges, lorsqu’elle se lève, juste au-dessus du lagon, et qu’elle se reflète dans les eaux scintillantes.

Observation des baleines
Entre la fin du mois de janvier et le début du mois d’avril, les baleines à bosse parcourent plus de 3 000 km entre les mers australes où elles se reproduisent et leurs zones d’alimentation estivales le long des côtes du nord-est des Etats-Unis. Beaucoup d’entre elles utilisent la route qui passe par les eaux tranquilles du Guanahani et l’on a parfois la surprise de les voir sauter hors de l’eau au large du récif. Les mères et leurs petits s’approchent parfois du récif pour se reposer sur leur route. Il n’est pas rare que plongeurs et nageurs surprennent, sous l’eau, le chant lancinant des baleines qui leur permet de communiquer entre elles.

Les restaurants
Dans les restaurants du Guanahani, 75 % des fruits de mer consommés sont issus de la pêche locale, plus précisément d’un pêcheur de septième génération qui s’élance tous les jours de la plage de l’hôtel. Ceci offre un double avantage : d’une part l’hôtel réduit son impact sur l’environnement ; d’autre part les clients dégustent des fruits de mer on ne peut plus frais, et on ne peut plus savoureux !

 

Fermez

Reservations